Servir de relais au cycle désir/plaisir/bien-être en entreprise

3 07 2010

Sur le site de l’agence Sequoia un article revient sur un des rôles de la communication interne comme relais du management :

« Dans une entreprise où chacun passe 40 000 heures de sa vie », estime le directeur de la communication de la Sernam *, « le cycle désir/plaisir/bien-être est fondamental. Et si c’est “normalement” au management de gérer les relations dans l’entreprise, en réalité la communication est un instrument à la fois déclencheur, accompagnateur, et parfois arbitre.

Le dircom force l’entreprise à écouter, à s’écouter. C’est lui qui casse le système hiérarchique et suscite le dialogue », poursuit ce directeur de la com. « C’est lui qui doit sentir les tensions, retarder les explosions, c’est lui qui peut aider à graisser les rouages, qui fait des ponts entre les expériences réussies. Le “je suis informé donc je suis” ne suffit pas. »

On désire trouver dans sa vie professionnelle de la convivialité, des échanges, de la variété, des émotions, bref de quoi satisfaire son affectivité », confirme Pierre Labasse. « Et chacun aspire à être reconnu comme une personne, avec ses potentialités propres, et accepte de moins en moins d’être traité comme un numéro anonyme au sein d’une catégorie socio-professionnelle. »


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :